Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : El Viva Trackmania !
  • El Viva Trackmania !
  • : The Dudu's Blog
  • Contact

Blog à voir: Goo!

Search This Blog

Gromanche

Rien !

Archives

2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 01:18
Portrait caractérologique

Vous êtes avant tout un individu profondément sensible et émotif, en qui tout retentit et se marque en profondeur. Cette grande sensibilité explique vos réticences et votre susceptibilité. (Mouais, la fin, c'etait quand j'etais petit, je suis plus flegmatique maintenant..)

Vous sentant vulnérable, vous mobilisez constamment vos énergies à prendre des précautions. Car si vous vous laissiez aller à la sensibilité, on pourrait ne faire de vous qu'une bouchée ! Si vous éprouvez le besoin de vous protéger en ne vous embarquant pas dans n'importe quelle aventure, vous estimez ne faire preuve que d'une prudence parfaitement légitime.
(R.A.S. je me reconnais bien la dedans...)

Vous ne pouvez vous empêcher de réagir d'une façon très émotionnelle à votre environnement. Vos sentiments, vos sensations joueront toujours un rôle important dans votre vie. Mais c'est à vous de les canaliser, comme par exemple de ne les laisser s'exprimer qu'au bon moment. Dans ces conditions, la permanence de vos émotions peut faire votre force ; mais elle peut aussi, bien évidemment, être pour vous un handicap. (Mais ma parole, il me connait celui qui a écrit ça !! :-)


Profondément rattaché à l'enfance, vous avez plus qu'un autre du mal à accepter de couper le cordon ombilical et à passer au monde des adultes. Votre inconscient est tout entier relié à la petite enfance. Votre regret d'un passé à jamais disparu est compensé par une vie imaginative intense à travers laquelle vous tentez de retrouver sensations ou émotions lointaines, ou de vous construire un monde qui ressemblerait au paradis perdu. (Alors le début, je suis pas d'accord, j'ai franchement plus tellement de souvenir de la petite enfance par contre il est vrai que je me remémore souvent mes meilleur souvenirs...)


Vous êtes incapable de méchanceté. Loué ou calomnié, caressé ou battu, votre réaction est presque toujours ce sourire que d'aucun pourraient parfois qualifier de stupide. Ne faisant jamais de mal même à une mouche, il vous est impossible de croire qu'il existe des gens sans scrupules qui peuvent vous nuire en trouvant en vous une victime presque consentante. (Je suis pas un ange non plus mais il est clair que j'évite les querelles...)


Vous détestez le mensonge, la duplicité, et tenez à votre réputation d'intégrité et de sincérité comme à la prunelle de vos yeux. Votre tolérance est légendaire. Mais vous devriez vous méfier de votre naïveté et de votre crédulité excessives. En effet, vous êtes très enclin à prendre pour argent comptant tout ce qu'on vous raconte, vous exposant ainsi à bien des déboires et déceptions. (Alors là, dans le mille émile ! J'ai reçu une bonne éducation et je respect au maximum les autres...malheureusement on est de plus en plus entouré de crapules ! :-s )


Toute votre vie, vous cherchez à éviter ou à désamorcer les situations de tension ou de conflit. Vous fuyez querelles et disputes comme la peste. Vous accepteriez volontiers de perdre la face ou de l'argent plutôt que de déplaire aux autres. (Exacte !)

Votre comportement en amour

Sur le plan amoureux, vous avez de quoi faire le bonheur de l'être aimé, car vous êtes sensible, plein de gentillesse et d'imagination romantique. Mais vous êtes aussi sujet aux changements d'humeur, aux caprices, et surtout trop dépendant des circonstances extérieures, donc assez déroutant parfois pour les personnes qui partagent votre vie. (Ca reste encore a prouver...:-)

À vrai dire, votre comportement aura été conditionné par le genre de relation que vous avez, ou avez eues, avec votre famille et particulièrement avec votre mère. Si cette relation est, ou a été, satisfaisante, il vous est plus facile de parvenir à un enracinement harmonieux. Mais s'il en a été autrement, vous risquez de demeurer quelqu'un d'insaisissable, toujours en quête d'un bonheur après lequel vous courez au gré d'une imagination fantasque. (Maman ? est ce que j'ai été méchant avec toi ? :-)

Pour être heureux en amour, il vous faut faire la part des choses — entre, d'une part, le besoin de tendresse et de douceur, le refus des affrontements, la crainte de la violence ; et d'autre part, la tendance excessive à se faire plaindre ou à chercher un tuteur. ( Peut être que oui, peut être que non...)

Mais si un climat de stabilité et de complicité ne s'établit pas dans votre vie amoureuse, vous risquez de devenir très exigeant, très accaparant à l'égard de votre partenaire. Vous pouvez avoir du génie pour vous montrer de plus en plus désagréable par votre état maussade et vos longues bouderies, jusqu'à décourager votre partenaire de poursuivre une telle relation. (Oula! Si ça continu, il va me faire peur celui qui a écrit ça ! :-)

Si cela est possible, vous chercherez peut-être simplement à prendre du recul en découvrant des raisons de voyager — quitte à peupler ces voyages d'aventures pour vous réconforter — mais sans mettre votre union en jeu. Car il faut des raisons très fortes pour vous inciter à la rupture. Celle-ci constitue toujours pour vous une épreuve, et elle peut être très dure à supporter quand la séparation vous est imposée par votre partenaire. (Une chose est sur, je crois en une fidélité inconditionnelle...)
 
Le célibat ? Vous le détestez franchement ! En effet, avec votre besoin vital de sécurité affective, et avec toutes les réserves d'amour et de tendresse que vous ne demandez qu'à prodiguer, vous vous sentez très mal dans votre peau lorsque vous êtes seul. Vous avez alors tendance à vous replier sur vous-même, à vous enfermer dans votre mélancolie. (C'etait faux...jusqu'en 2002, depuis, c'est un peu vrai ce paragraphe...)

Texte original récupéré sur ce site: www.asiaflash.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lili 07/01/2007 16:05

pourquoi 2002?